Traversée de l'Islande à skis en hiver
.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques


Sites favoris

Mon FORUM sur l'ISLANDE
Trek du Laugavegur en 2007
Trek ISLANDE 2010
Trek Laugavegurinn ISLANDE 2009
Traversée de l'Islande à skis avec pulka
Le plateau de l'Aubrac
Traversée de l'Islande à skis -mars 2014-

Pause au sommet du Tungnafjall

Après avoir avalé le plus gros de la pente nous faisons une pause sur les hauteurs. Rob sort un sac de sa pulka, un saumon est jeté sur la neige, la découpe commence. Du pain arrive, suivi de près par du pâté et des fruits secs, les thermos sont sortis des pulkas, et un repas démarre.

Mais nous ne nous attardons pas, la pause repas n'aura commencé que depuis une vingtaine de minutes que déjà Rob nous demande de tout ranger. Il ne faut pas traîner si on veut arriver au refuge de Bergland avant la tombée de la nuit.

A peine tout remballé dans nos pulkas que nous reprenons notre ascension. Cela grimpe toujours même si la pente est maintenant moins prononcée. A force de gagner de l'altitude le vent se renforce pour avoisiner les 15 mètres par secondes. Ca commence à devenir sérieux, d'autant qu'il souffle de face. Je me cramponne désespérément à mes bâtons qui ne me paraîssent tout à coup plus que de frêles tiges d'aluminium, les cordons de ma capuche fouétés par le vent me tapent  contre la tête avec un bruit de mitraillette, le vent hurle contre les rebords de ma capuche. Bref du gros, du gras, du velu comme j'aime. Nous continuons de monter, doucement mais sûrement, nous évoluons sur un plateau où le vent s'est fait sculpteur de neige.

J'ai la goutte au nez, le nez justement qui me pique à cause du froid. Quand j'en ai le temps je me mouche d'un revers de gant sinon le vent m'emporte la morve au loin.

Selon le GPS en léger contre bas sur notre droite se trouvent les 2 lacs Urdarvotn, mais nous ne les voyons pas, ils sont gelés et recouverts de neige, mais ils sont bien là, en sommeil.


Publié à 08:00, le 1/12/2019,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien