Traversée de l'Islande à skis en hiver
.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques


Sites favoris

Mon FORUM sur l'ISLANDE
Trek du Laugavegur en 2007
Trek ISLANDE 2010
Trek Laugavegurinn ISLANDE 2009
Traversée de l'Islande à skis avec pulka
Le plateau de l'Aubrac
Traversée de l'Islande à skis -mars 2014-

Laugafell s'endort

Telles des sentinelles nos skis plantés dans la neige montent la garde à l'extérieur du refuge. Dehors le soleil se couche donnant au ciel des couleurs rose et oranger, ceci étant de bon augure pour demain.

A l'intérieur du refuge nous installons nos sacs de couchage à l'étage sur de simples matelas de mousse. Puis d'en bas Rob nous crie : "Soup is ready !" et nous descendons tous dans la bousculade pour faire ripaille. Je vais voir Rob et lui demande si sa pharmacie personnelle ne contient pas une quelconque drogue pour me soulager de ma douleur au mollet. Les frottements de ma chaussure m'ont mis la peau à vif avec un enflement assez important. Il me fait avaler un anti inflammatoire pour me soulager.

A chaque diner nous sortons tous les sacs de nourriture des pulkas et nous étalons tout sur les tables. Un bout de la table de ce soir est entièrement recouvert de boustifaille. A  voir tout là je suis surpris du volume que cela représente.

Comme la veille au refuge de Bergland je ressens le même écoeurement mais moins prononcé, je n'ai pas vraiment faim. La fatigue peut-être. Cependant en me forçant j'arrive à avaler une portion honorable du plat que nous a préparé Rob. C'est excellent mais je ne saurais dire ce dont il s'agit. Ce soir c'est de la nourriture lyophilisé, il en a versé 9 sachets dans une grande marmite et a commencé la distribution. Au bas des sachets une adresse de site web : drytech.no. C'est une marque norvégienne semble-t-il. Les quantités me paraissent plus honorables que tout ce que j'avais pu connaître jusqu'alors.

Puis vient l'heure du café, et notre ami russe Maxim qui fait la distribution de cognac et de vodka. Il se sert du bouchon de la bouteille comme doseur et le verse dans les tasses de café. Je m'abstiens quant à moi, passant pour un petit joueur, mais avec mon médoc et mon état de fatigue cela me semble plus raisonnable.


Publié à 12:37, le 1/02/2019,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien