Traversée de l'Islande à skis en hiver
.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques


Sites favoris

Mon FORUM sur l'ISLANDE
Trek du Laugavegur en 2007
Trek ISLANDE 2010
Trek Laugavegurinn ISLANDE 2009
Traversée de l'Islande à skis avec pulka
Le plateau de l'Aubrac
Traversée de l'Islande à skis -mars 2014-

construction d'un mur de neige

Pendant que notre guide émérite s'active à nous préparer le dîner (en doudoune orange dans la tente du premier plan) nous construisons un mur de neige qui servira à protéger les tentes du vent. Ce mur servira aussi à abriter les pulkas et éviter de les retrouver à 2 kms du campement ou ensevelies sous une épaisse couche de neige. Notre ami russe Maxim a amené avec lui une scie à neige qui s'avère fort utile pour découper des blocs de neige réguliers. Ces derniers seront plus faciles à empiler que des blocs irréguliers taillés grossièrement. Maxim est un monstre, une grosse bête d'1,80 m. avec du poil partout, chez lui la pilosité a colonisé des zones improbables qui vont de la base du cou, passant par les épaules et finissant sur le dessus de ses doigts. Une grosse bête je vous dis. Cette force de la nature a un tableau de chasse bien garni : vivant à Moscou il a exploré son pays jusque dans les moindres recoins, il est déjà allé titiller deux fois la péninsule du Kamtchakta, a passé 3 semaines sur la mer blanche tout seul sur son radeau où il a surtout vécu de sa pêche, et a atteint le pôle nord en skis en tractant une pulka. Quand il s'approche de nous il nous nous fait de l'ombre, mais il s'en excuserait presque, il est doux, calme et d'une gentillesse incroyable. S'il n'était pas si brun mais blond on pourrait presque le confondre avec un ours polaire.


Publié à 15:17, le 1/03/2018,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien