Traversée de l'Islande à skis en hiver
.

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Album photos
Archives
Mes amis

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Rubriques


Sites favoris

Mon FORUM sur l'ISLANDE
Trek du Laugavegur en 2007
Trek ISLANDE 2010
Trek Laugavegurinn ISLANDE 2009
Traversée de l'Islande à skis avec pulka
Le plateau de l'Aubrac
Traversée de l'Islande à skis -mars 2014-

Le Tungnafjellsjokull se rapproche

Hier avec le beau temps nous avons progressé rapidement à une moyenne de 4,5 ou 5 km/h, pour un groupe de neuf ce n'est pas si mal. Mais aujourd'hui avec le mauvais temps notre moyenne chute autour de 2 ou 2,5 km/h, et ce qui en temps normal pourrait se faire en trois heures nous en demande cinq. Heureusement l'étape d'aujourd'hui ne fait que 14 kms en ligne droite grâce à l'avance prise hier avec le beau temps.

Le Tugnafjellsjokull semble maintenant accessible, depuis le temps qu'on l'avait en ligne de mire cela fait plaisir. Sur les derniers kms nous avons traversé de nombreuses zones recouvertes de glace vive comme sur la photo ci-dessus. C'est caractéristique du Sprengisandur : le vent souffle en continue, parfois très fort, de ce fait il chasse toute la neige récente du sol, ne laissant plus que la veille neige verglacée. Parfois le vent est si violent qu'il arrache carrément toute la neige du sol, ensuite sous son action la cendre du sol s'assèche et s'envole. Ainsi de nombreuses tentes se sont retrouvées détruites car passées à la sableuse avec la cendre, des tentes parmi les plus solides du marché. Ce n'est pas seulement le vent lui-même qui détruit les tentes mais aussi ce phénomène de sableuse qui finit par déchirer les tissus. On trouve quelques témoignages sur le web.

Le Tungnafjellsjokull approchant, le refuge de Nyiadalur n'est plus très loin et tant mieux car depuis ce matin nous progressons sous un vent fort qui varie entre 15 et 20 mètres par seconde  accompagné d'une pluie fine qui va crescendo, cela ressemble à de la bruine par moment. Tout ceci augmente la sensation de froid.


Publié à 15:22, le 1/01/2018,
Mots clefs :
Commentaires (0) | Ajouter un commentaire | Lien